Le #vélotaf avec UVQR c’est possible #3

Qu’est-ce qui vous empêche d’utiliser votre vélo au quotidien ? Petite série d’articles sur le vélo et l’usage que vous en faites (ou voudriez en faire) : les autres articles sont à retrouver ici.

Raison n°3 : C’est beaucoup trop dangereux.

La sécurité des cyclistes est un réel problème en France. Le réseau est peu dense et complétement discontinu. En conséquence, difficile d’aller facilement d’un point A à un point B sur un itinéraire entièrement sécurisé. C’est ce que l’on appelle : « réseau spaghetti ».

Extrait de Google Map : réseau cyclable en Seine Aval

En région parisienne, les principales associations d’Ile De France se sont fédérées cette année au sein du Collectif Vélo IleDeFrance pour obtenir un réseau utilisable dans la région : le rer V (à lire ici). Le projet est soutenu par les pouvoirs publics (Grand Paris, GPSEO notamment) et on devrait rapidement constater une amélioration dans les années qui viennent. Il est temps car le retard pris sur nos voisins est considérable.

L’Europe du vélo

Le problème de sécurité est lié à la cohabitation souvent difficile entre vélos et engins motorisés du fait de l’absence d’aménagements adaptés ou quand ils existent, de leur manque de continuité. A quoi sert une piste cyclable réalisée dans les règles de l’art si elle ne mène nulle part ?

Fin de piste cyclable à Poissy en entrée de ville

Alors impossible de circuler aujourd’hui ?

Il existe des solutions. Prenons un exemple concret : le trajet Eragny / Conflans-Saint-Honorine / Poissy.

Extrait de Google Maps : N184 entre Conflans et Poissy

La mauvaise idée est d’essayer de transposer son trajet voiture vers le trajet à vélo. La circulation sur la N184 est dangereuse même le week-end du fait de l’absence totale d’aménagements. Il existe heureusement des alternatives comme celle-ci :

La sortie de Poissy est un peu difficile par la D30 mais il existe une piste cyclable qui permet d’y circuler sans trop de problèmes. Le trajet est ensuite très tranquille via les quais jusque la passerelle de Conflans-Sainte-Honorine. Le trajet vers Éragny et Cergy se fait sans difficultés majeures. 10 km (Poissy-Conflans) c’est environ 1/2 heure de vélo sans stress. Ça donne le temps de s’arrêter pour profiter du paysage comme ici au niveau du barrage-écluse d’Andrésy.

Andrésy Rive Gauche au petit matin

Quelque soit votre trajet, il existe souvent des solutions alternatives pour éviter la circulation. L’association MDB IdF a publié une carte des trajets « vélotaf » à découvrir ici.

Pour finir, la carte nationale des « points noirs » est disponible depuis début décembre. Elle est issue de la consultation nationale organisée par la Fubicy . Elle permet d’identifier sur un trajet les zones difficiles et donc souvent de les éviter.

Le #vélotaf avec UVQR c’est possible #2

Qu’est-ce qui vous empêche d’utiliser votre vélo au quotidien ? Petite série d’articles sur le vélo et l’usage que vous en faites (ou voudriez en faire) : les autres articles sont à retrouver ici.

Raison n°2 : Je n’ai pas de vélo …

C’est une bonne raison mais c’est un problème facile à résoudre. Vous avez l’intention d’utiliser votre vélo pour des trajets réguliers et vous devez donc disposer d’une machine fiable sur laquelle vous pourrez compter.

Continuer la lecture de « Le #vélotaf avec UVQR c’est possible #2 »

Le #vélotaf : avec UVQR c’est possible !

Qu’est-ce qui vous empêche d’utiliser votre vélo au quotidien ? Petite série d’articles sur le vélo et l’usage que vous en faites (ou voudriez en faire) : les autres articles sont à retrouver ici.

Raison n°1 :

Je n’ai pas appris ou pas pratiqué depuis longtemps. Je ne suis pas sportif et je n’imagine pas faire un trajet de 5 km tous les jours  !

Continuer la lecture de « Le #vélotaf : avec UVQR c’est possible ! »