Belle journée !

Ce dimanche 23 mai, le Collectif vélo Seine Aval appelait à la vélorution pour dénoncer le manque d’infrastructures cyclables. La mobilisation a été exceptionnelle ce dimanche 23 mai. Des centaines de cyclistes ont convergé jusqu’au parc du peuple de l’herbe à Carrières-sous-Poissy pour réclamer des itinéraires cyclables sécurisés et continus.

Apportez votre soutien en adhérant aux associations membres du Collectif vélo Seine Aval et en participant à l’opération #YesWeBike .

Les ponts de Triel

On poursuit notre série d’article sur les points noirs cyclables et nous quittons Poissy pour Triel-Sur-Seine en empruntant le parcours de la Seine à vélo qui représente plus de 400 km de découvertes entre Paris et la mer. Et à Triel, il faut traverser la Seine sur l’un des deux pont. Depuis la vidéo qui a été diffusée dans le numéro 32 de Biclou sur le Parisien, toute la France connait l’incroyable piste cyclable sur le viaduc routier.

Continuer la lecture de « Les ponts de Triel »

Les points noirs cyclables

On inaugure une nouvelle série d’articles consacrés aux points noirs cyclables du territoire Seine Aval. Un point noir est, sur un parcours, une difficulté , une interruption brutale d’un aménagement qui met en danger les cyclistes ou qui les dissuadent de l’emprunter.

Mais passons à un exemple concret avec la sortie nord de Poissy sur la D30 :

Continuer la lecture de « Les points noirs cyclables »

Poissy – Cergy à vélo ?

Nous ne sommes pas les derniers à déplorer l’absence de continuité cyclable qui rend très difficile les trajets quotidiens entre les différentes villes du territoire Seine Aval. Est-il vraiment impossible d’aller d’une ville à l’autre aujourd’hui sur un trajet sécurisé ?

Oui et non … La règle n°1 est de ne jamais chercher à emprunter le trajet que l’on prendrait naturellement en voiture mais de chercher un itinéraire alternatif qui emprunte le réseau secondaire et évite au maximum les grosses intersections quitte à rallonger un peu la route au profit de la tranquillité et donc de la sécurité.

Nous vous proposons un petit exemple concret qui vous emmène de Poissy à Cergy. Le trajet n’est pas parfait (surtout du côté de Poissy) mais permet de rallier Cergy de façon agréable avec peu de difficultés et en relative sécurité. Le parcours emprunte deux itinéraires majeurs du futur réseau cyclable : le RER V et la Seine à Vélo mais entrons tout de suite dans le vif du sujet : .

Partie I : Poissy – Carrières-sous-Poissy

Continuer la lecture de « Poissy – Cergy à vélo ? »

Le RER V : du dessin au terrain

La Région Ile de France vient de créer des comités de pilotage pour développer 5 axes prioritaires du futur réseau express vélo RERV. Ces comités regroupent les collectivités gestionnaires de voirie (Département, Communes, Intercommunalités …) et les associations regroupées au sein du Collectif Vélo Ile de France.

Le rôle de ces comités est de valider les tracés et de veiller au respect du cahier des charges technique. Le RERV sera un réseau à haut niveau de service :

  • Tracé direct sécurisé et confortable : 2 cyclistes doivent pouvoir rouler de front.
  • Piste avec un revêtement de qualité et éclairée
  • Réseau continu et lisible
  • Intersections aménagées
  • Balisage identifiable et efficace

Le tronçon qui nous concerne particulièrement est la ligne VA1 qui va de Porte Maillot à Cergy Pontoise. Le Collectif Vélo Seine Aval est partie prenante et le travail a déjà commencé sous l’impulsion de son infatigable porte parole : Philippe Coudène. Dès 2021 des tronçons seront ouverts et ces axes devraient être complèteement achevés en 2025.

Plusieurs autres axes vélos sont en cours d’étude dans notre intercommunalité et complèteront ce réseau.

Si vous avez des questions ou si vous voulez apporter votre contribution, n’hésiter pas à vous rapprocher d’une des associations qui compose le Collectif Vélo Seine Aval.

Collectif Vélo Seine Aval

Une naissance est toujours une bonne nouvelle ! Nous sommes heureux de vous annoncer celle du Collectif Vélo Seine Aval. Notre association est déjà un acteur très actif au sein du Collectif Vélo IdF regroupant aujourd’hui 38 associations. Il était nécessaire de parler d’une seule voix dans la vallée de la Seine, c’est aujourd’hui possible avec ce tout nouveau Collectif Vélo Seine Aval. Au niveau de notre communauté urbaine , tout reste à faire alors que de grands projets sont en cours ou sur le point de démarrer :

Le nouveau port d’Achères, enquête publique en cours

Le réaménagement de la D190 entre Triel-sur-Seine et Carrières-sous-Poissy : l’enquête publique est également ouverte .

La nouvelle gare de Poissy avec la nouvelle ligne du RER E

La nouvelle ligne de tramway : tram13 express

La RD154 – Contournement de Verneuil-sur-Seine et Vernouillet

La Seine à Vélo qui relie Paris au Havre et Honfleur en suivant le cours du fleuve.

La liste est loin d’être exhaustive et tous ces projets vont impacter durablement notre environnement. La loi impose la prise en compte des circulations douces dans tout nouveau projet. Si vous avez la curiosité de consulter les liens ci-dessus, vous constaterez que c’est effectivement le cas. Mais alors, quel est le problème ?

Un aménagement quelle que soit sa qualité n’est efficace que s’il s’intègre dans un réseau structuré. Quel est l’intérêt d’une piste cyclable de Triel-sur-Seine à Carrières-sous-Poissy si elle s’arrête au pied du pont de Poissy et ne permet pas d’arriver en toute sécurité à la future gare ?

Tronchet : Petit traité de Vélosophie

La raison d’être du Collectif Vélo Seine Aval est de représenter les utilisateurs du vélo au quotidien auprès des pouvoirs publics et de défendre leurs droits à se déplacer en toute sécurité. Cela passe par la création d’un réseau cyclable local sur le territoire Seine Aval sur le modèle du RER V . Les associations membres du collectif dépassent largement le cadre du vélo. Le dénominateur commun est une vision du monde où les circulations douces prennent toute leur place. Le vélo fait partie de la solution.

Ce nouveau collectif est d’ores et déjà au travail sur le développement des itinéraires cyclables ». Chacun d’entre vous peut apporter sa pierre à l’édifice. Rejoignez nous !

Le printemps du vélo

Le 11 mai approche et nous nous préparons à la réouverture de notre atelier collaboratif. Ce sera sans doute possible dès le 16 mai prochain. Cela s’accompagnera d’un protocole sanitaire strict comme dans toutes les zones ouvertes au public.

Et il y aura du travail ! Le gouvernement a lancé un plan de 20 millions d’euros pour encourager la pratique du vélo lors de la prochaine phase de déconfinement. Vous pourrez bénéficier de 50€ pour acheter le matériel nécessaire à la remise en état de votre machine. Pour soutenir le commerce, n’hésitez pas à le dépenser chez votre vélociste local ( Le SPAD par exemple à Conflans). La Fubicy mettra prochainement en ligne la liste de tous les endroits où ce sera possible. A lire également l’article du Parisien sur le sujet.

En ce qui nous concerne, nous vous rappelons le principe de notre activité: Nous mettons à disposition l’outillage et nos bénévoles sont là pour vous guider et vous permettre de réaliser vous-même l’entretien de votre vélo. A l’atelier d’UnVéloQuiRoule, le réparateur c’est vous ! Notre fonctionnement est purement associatif et les services que nous proposons sont donc gratuits en dehors de l’adhésion annuelle à l’association (10€). Nous ne vendons pas de matériel ni de services. Si vous voulez bénéficier de l’aide de 50€, adressez-vous à un vélociste professionnel et si possible local !

L’autre volet du plan gouvernemental concerne les aménagements provisoires. Nous participons au sein du Collectif Vélo IdF à la grande aventure du tracé du RERV. Philippe Coudène, notre trésorier y contribue activement. La Région Ile De France va investir 300M€ d’Euros dans le réseau et 7 M€ à très court terme dans le développement des pistes cyclables provisoires.

Tous à vélo ?

Ce n’est pas l’objectif mais le constat est simple. 60% de la population travaille à moins de 5 km de son domicile. Le trajet à vélo pour peu qu’il soit pratique et sécurisé est une solution alternative efficace et bon marché. Pour le déconfinement, il peut éviter un report massif des usagers du transport en commun vers la voiture en permettant à ceux qui ne peuvent pas s’en passer de l’utiliser. Il s’agit donc de partager l’espace urbain.

Le gouvernement et la région Ile de France ont pris la mesure du problème et apportent des solutions innovantes en s’inspirant de l’urbanisme tactique. Notre association à sa modeste échelle a fait des propositions au niveau local . Il s’agit de créer des pistes cyclables temporaires le long des itinéraires de transport en commun : RER A mais aussi desserte locale en bus de Carrières-Sous-Poissy vers Poissy et de Poissy vers la zone d’activité du Technoparc. Nous avons adressé un courrier aux maires de Carrières-Sous-Poissy et de Poissy ainsi qu’aux collectivités (Département et GPS&O) qui est pour le moment resté sans réponse. Voici par exemple à quoi le réseau local pourrait ressembler autour de Conflans-Sainte-Honorine, Saint-Germain-En-Laye et Poissy. En mauve nos propositions de desserte locale, en rouge le RER V, en vert des liaisons discutées par le collectif avec le département des Yvelines.

Nous avons reçu de nombreux soutiens et si vous adhérez à la démarche, n’hésitez pas à nous le faire savoir et à solliciter vos élus !

La solution vélo

Pour donner suite à nos propositions d’aménagements temporaires , nous avons adressé un courrier aux maires de Poissy, de Carrières-Sous-Poissy et aux présidents du département des Yvelynes et de l’intercommunalité GPS&O.

Créer des pistes cyclables temporaires c’est permettre à tous ceux qui se déplacent au niveau local de le faire en toute sécurité. C’est éviter un report massif des usagers des transports en commun vers la voiture individuelle et permettre à ceux qui n’ont pas d’autre choix de circuler dans de meilleures conditions.

Élisabeth Borne a annoncé sur RTL son soutien au projet.

Nous comptons sur la mobilisation de tous nos élus pour saisir cette opportunité et permettre la mise en place rapide de ces équipements d’utilité publique.

Urbanisme tactique

Tout le monde en parle en ce moment mais qu’est-ce que c’est au juste ? Wikipédia définit l’urbanisme tactique comme une façon de pratiquer l’urbanisme par les habitants et à l’échelle locale.

Pour Demain La Ville, l’urbanisme tactique est une intervention à petite échelle, de courte durée et à petit budget dans l’espace public. Moyen idéal pour connecter urbanistes et habitants, l’urbanisme tactique se propage un peu partout en France et dans le monde.

La démarche est parfaitement adaptée au moment que nous vivons. Le 11 mai prochain nous sortirons du confinement. Le retour à la normale ne se fera que très progressivement et il va falloir s’adapter très rapidement à de nouvelles conditions.

Continuer la lecture de « Urbanisme tactique »